Metalship : Il y’a-t-il un concept A.N.A.E.L ?

Oilid : Non, juste une suite de précédents projets : indus, black, thrash, death, qui ont donné naissance à un seul projet : A.N.A.E.L. auquel j’ ai rajouté des lignes mélodiques.

Au départ c’était un projet solo, je ne comptais pas faire de concerts ou quoique ce soit, c’était du plaisir perso.

Maintenant on est un groupe, Julien : gratte, Manu : Basse et Jérôme : batterie.

Ce dernier nous a quitté pour vivre à Paris, et sommes à la recherche de son remplaçant.

 

Metalship : tu fais tes sons et tes arrangements tout seul ?

Oui, je fais tout seul, comme je te l’ai dit, c’est uniquement pour mon plaisir.

Ca m’arrive de me lever en pleine nuit pour enregistrer une idée qui passe par là.

Le plus frustrant c’est quand je suis dehors avec rien pour noter la chanson du siècle, lol.

 

Metalship : n’est ce pas un peu frustrant parfois de ne pas échanger avec les autres musiciens ?

Non, car j’ai remarqué au fil des années que ce n’est que lorsque j’agis pour ma gueule que j’avance, sans tenir compte de personne. Cela dit, une fois la compo finie, je la fais écouter, et chacun apporte ses idées d’arrangement, on essaye, ça marche tant mieux, ça marche pas, tant pis !

 

Metalship : tu es très présent sur myspace, penses-tu que le net soit le vecteur media indispensable actuellement ?

Indispensable, non, mais très important oui !

Je me souviens de l’époque où je passais des heures à envoyer 3000 mails pour signaler une nouvelle chanson en ligne, alors que maintenant il suffit de poster un bulletin.

En plus, l’interface myspace est parfaite : musique, photos, vidéos et plus… réunies sur une seule page.

Il y a eu Jésus, maintenant il y a Tom, lol.

 

 Metalship : quel est l’accueil du public lors des concerts ?

Très attentif, car A.N.A.E.L. mêle ambiant, mélodie puis d’un coup on les surprend avec un titre  « dans ta face » lol. Mais ce qui fait surtout plaisir, ce sont les encouragements du public quand on traine dans la salle après.

 

 Metalship : un physique avantageux, ça aide non ?!

J’en sais rien lol . Je suis le premier surpris du nombre de filles qui aiment A.N.A.E.L. J

 

 Metalship : ta musique allie riffs mélodieux clairs et lourds, « And the Angels » se termine en ambiance planante et pourtant c’est du métal ?

Et oui, car out vient de mon esprit tordu mais ouvert. J’écoute de tout !

Vraiment aucune limite à part la dance music J

Cela se grave dans mon inconscient et apparaît dans A.N.A.E.L. C’est un groupe libre qui ne se pose aucune limite.

Mais je vais te dire un secret : je suis fan des Pink Floyd ;)

 

 Metalship : tu joues dans plusieurs projets, comment t’en sors tu ?

J’ai un calendrier géant sur mon bureau où je note tout pour ne pas m’emmêler !

Je gratte dans Sixteen Sinners (avec Benoit 16 de Tamtrum) et écrit les paroles, mais heureusement, c’est ce que je fais de mieux dans ma vie lol.

 

 Metalship : et que préfères tu ?

Je préfère que mon esprit soit au maximum accaparé par la musique ! J

C’est ma vie !

 

 Metalship : Quelles sont tes influences ? Penses tu qu’elles se ressentent dans ta musique ?

Comme je te l’ai dit, la musique est la résultante de mon inconscient, c’est le vecteur que préfère mon esprit pour s’exprimer et le seul dont il soit capable ! lol

J’écoute de tout et j’ « anaelise » tout ça ! J

Des fois j’ai l’impression qu’on me souffle une chanson à l’oreille…

 

 Metalship : à ton avis, pourquoi le métal est toujours autant underground  en France ?

Je ne sais pas, des groupes commencent à émerger, et ça fait plaisir.

Peut être traine-t-on une image trop négative vis-à-vis du public mainstream.

 

Metalship : il est quasi impossible d’en vivre, malgré cela la motivation reste intacte ?

Et oui, ça devient de plus en plus dur pour tout le monde à cause du téléchargement.

Maintenant l’objectif principal reste les concerts, c’est ce que l’on va faire dès qu’on a un batteur à la hauteur !

Pour moi ce n’est pas une motivation, mais une passion qui me fait vibrer.

 

 Metalship : quelles sont tes autres passions ?

Lire, méditer et les câlins J

 

 Metalship : que puis-je te souhaiter ?

De trouver un label qui nous booste réellement et un bon manager.

Et que tout le monde viennent jeter une oreille à notre zik sur :

http://www.myspace.com/anael666